Baise variée,

Comment la baiser au tel cette Windy ?

brune en levrette pour baiser au tel
J'aime baiser au tel c'est pas une surprise tu le sais. Viens derrière moi, je reste à quatre pattes

Les gars, j’aimerais me présenter, mais vous allez me voir en photo. Et j’aimerais avant tout vous raconter une aventure récente !
Depuis que je suis sur ce site pour baiser au tel, j’ai connu beaucoup d’hommes au 0895 500 273.

Et j’ai couché avec plusieurs. Mais celui qui m’a le plus marqué était Riley. Étant encore jeune, je n’ai jamais essayé le sexe hard. Et ceux qui m’ont déjà appelé avant, ne s’adonnaient pas trop à ça. Ils préféraient des choses classiques. Comme par exemple, le missionnaire, ou une levrette normale. Mais au fil du temps je commençais à en avoir marre. Je postais donc mes envies sur mon profil pour baiser au tel en disant que je voulais plus d’actions. Des choses plus dures, plus sauvages. Je voulais découvrir des nouveautés. C’est ainsi que voyant mon annonce, Riley décide de mon contacter. Déjà, dès qu’il vu mes photos, il est tombé sous mon charme. Effectivement beaucoup d’hommes sont attirés par moi. Surtout à cause de mon côté métisse.

Avec une peau légèrement mate, des yeux noirs et des cheveux lisses très foncée. Je ne laisse personne indifférent. Et Riley fait partie de ses personnes. Mais contrairement aux autres lui il était direct. Et il était expert en BDSM. Il me dit qu’il me trouvait à son gout. Et que lui était prêt à me faire découvrir un nouveau monde de plaisir. Sans hésiter je lui réponds que oui. Avant de m’appeler pour baiser au tel, nous faisons bien connaissance sur le chat. J’ai appris qu’il avait trente-six ans et qu’il était architecte. Il me demanda de quoi j’avais peur quand il s’agissait de sexe et quels sont mes limites. Je lui répondis que j’étais ouverte à tout avec baiser au tel. J’expliquai aussi que je voulais du hard. Mais qu’il fallait commencer petit à petit pour savoir jusqu’où je pouvais tenir.

Envie de baiser au tel au 0895 500 273 ?

brune en levrette pour baiser au tel

J’aime baiser au tel c’est pas une surprise tu le sais. Viens derrière moi, je reste à quatre pattes

Acceptant mes conditions, il me dit qu’il allait me guider et que rien de mal n’allait arriver. Et pour plus de sécurité, nous avons instauré un mot de détresse. C’était chocolat. Étant donné ma peau mate, il aimait ce mot. On convenait d’un rendez-vous rapidement. J’étais très excité à l’idée d’essayer des choses comme ça.
Avant de commencer, je me suis acheté un gode et un plug. Qu’il m’avait conseillée d’avoir. Je n’avais pas encore utilisé ces trucs afin de baiser au tel. Je me caresse d’habitude avec mes doigts. J’étais enfin prête.

Le moment vint enfin. Mon téléphone rose sonna. Dès que j’entendis sa voix grave, je sentais des frissons de plaisir dans le dos. Il me demanda immédiatement si j’avais mes jouets. Je répondis oui. Tout en disant la hâte de sentir ses mais sur moi ou en moi. Lui répondis qu’il voulait me culbuter à en avoir mal. Juste en entendant ça. Ma chatte commençait à bien-bien mouiller. Sensuellement je lui dis que j’allais passer ma langue sur tout son corps. Je l’entendis me dire de continuer. Puis d’un coup il m’arrêta et me demanda si on pouvait aller notre appel vidéo. Comme ça on aura plus de plaisir étant face à face.

Caresser pour mieux baiser au tel

Jamais je n’avais fait ça. Et ça m’excitait encore plus de le voir. L’appel vidéo lancé, je ne le voyais rien qu’avec un pantalon. Pour mon cas j’étais toute nue. C’était bien plus réel. Je voulais caresser son corps musclé. Et lui voulait me mordre les seins. Mon excitation montait de plus. Je commençais à me caresser et lui prenait plaisir à me regarder. Voulant aussi passer sa langue là où était mes doigts. Me taper les fesses pour qu’ils deviennent tout rouge. Je le voyais dans l’écran en train d’enlever son pantalon. Sa bite n’était ni trop petite ni très grosse. Et j’aimais énormément ses genres de queue. Je lui dis que je souhaitais le caresser avec mes mains douces avant de baiser au tel. Et sans hésiter il commença à se masturber.

Puis il m’ordonna d’enfoncer le gode dans ma chatte mouillée. Je le fis et je gémissais. C’est bien mieux que d’utiliser ses doigts. Je le sortais et le rentrais férocement. Et lui gémissait de plus en plus en se branlant. Tout mon corps vibra et mon orgasme vint. Il souriait en me voyant et me dit que ce n’était pas encore fini. Il voulait y aller plus fort. Me dit de lécher le plug avec ma salive. De ne pas enlever le gode et de l’enfoncer dans cul. Je l’y plongeais doucement. Ça faisait un peu mal au début. Mais quand il y était complètement, une deuxième fois mon plaisir montait. Je n’avais ressenti de telles sensations. C’était délivrant et vraiment intense !

Couilles vidées pour encore baiser au tel

Riley reprit sa masturbation tout en me disant de refaire un va et vient avec le gode. On continuait de gémir. De se dire des mots salaces. Je me pénétrais de plus en plus rapidement mon objet et plus férocement pour bien baiser au tel. Le visage de Riley se crispa et il eut un orgasme. Ses couilles se vidaient partout. Quant à ma personne, je rejoignis une deuxième fois le septième ciel. Mais cette fois les sensations étaient vraiment plus fortes. Nous étions fatigués mais vraiment satisfait de notre partie de ambes en l’air. Puis il me promit de me rappeler, comme ça o, pourrait passer au niveau suivant. C’est-à-dire encore plus hard. J’attendais avec impatience qu’il m’appelle à nouveau.

Si vous voulez vivre la même chose avec moi bien sûr ! Appelez-moi, mon envie est toujours présente.
Gros baisers,
Windy